Editions: Editions Tintamarre / Cahiers du Tintamarre
 
nouveautÚs

historique
contact
commande
livres

> in english

Le Vieux Salomon. ISBN: 0-9723258-3-2, $17.50

Pour commander ce texte, contactez la librairie de Centenary College :

Par courriel au bookstor@centenary.edu
Par téléphone : (318) 869-5278,
Par fax : (318) 869-5295

ou commandez-le à :

Le Vieux Salomon, Charles Testut.

 

Charles Testut naquit vers 1819 et passa sa toute première jeunesse en France. En 1839 il était à New York où il fonda un journal français, L’Indicateur, destiné à mourir un an plus tard. Devenu médecin, il pratiquait à la Pointe-à-Pitre au moment où la ville a été détruite par le tremblement de terre de 1843. Venu à la Nouvelle-Orléans après le désastre, il acheta l’hebdomadaire La Chronique en 1849, et publia une série de feuilletons basés sur l’histoire louisianaise dans les Veillées louisianaises. Ainsi commença sa carrière littéraire. On a de Testut deux recueils de poésies, Les Échos (1849), et les Fleurs d’Été (1851), les Portraits Littéraires de la Nouvelle-Orléans (1851), et plusieurs romans qui ont paru, le plus souvent, en forme de feuilletons, dont Saint-Denis (1849) et Les Mystères de la Nouvelle-Orléans, en quatre volumes (1852-1854). Testut, un des fondateurs et secrétaire de l’Internationale de la Nouvelle-Orléans, fonda un journal marxiste, l’Équité, en 1871. Le Vieux Salomon, œuvre abolitionniste écrite en 1858 et publiée pour la première fois en forme de feuilleton dans l’Équité en 1871, doit être reconnu comme le premier roman marxiste de la littérature américaine. Testut mourut pauvre, brisé et oublié vers 1892.