Editions: Editions Tintamarre / Cahiers du Tintamarre
 
nouveautÚs

historique
contact
commande
livres

> in english

Les Quarteronnes de la Nouvelle-Orléans. Tome I, Octavia & Violetta. Sidonie de La Houssaye. Introduction et notes de Christian Hommel.

ISBN: 0-9754244-2-4. $17.50.

Pour commander ce texte,
contactez la librairie de Centenary College :

Par courriel : bookstor@centenary.edu
Par téléphone : 318-869-5278
Par fax : 318-869-5295

ou commandez-le à :

Les Quarteronnes de la Nouvelle-Orléans. Tome I, Octavia & Violetta. Sidonie de La Houssaye. Introduction et notes de Christian Hommel.

Dans ses deux courts romans (trois, en fait), Sidonie de La Houssaye nous dépeint, page après page, Adoréah, Octavia et Violetta, trois femmes fatales, quarteronnes irrésistibles et amorales, dont les yeux de diamant noir et la peau satinée mènent au désastre les jeunes hommes qui tombent désespérément amoureux d’elles rue Royale ou sur les « levées » de cette ville mystérieuse. Nous découvrons les bals des quarteronnes, organisés le mercredi soir dans la salle Chinoise, respirons l’odeur du jasmin, entrons chez le fleuriste, assistons à des soupers en tête-à-tête, convoitons le collier de Marie-Antoinette et pénétrons dans les magnifiques boudoirs de ces courtisanes modernes. La Havane n’est pas loin. La longue liste de personnages comprend Gina, une quarteronne dont le père est sicilien, Rache, un joaillier, et Levy, le stéréotype même de l’usurier. Des milliers de piastres changent de mains au cours de ces intrigues amoureuses et, sans surprise, les hommes blancs au cœur faible sont réduits en esclavage (Sidonie de La Houssaye emploie cette expression à plusieurs reprises) par ces femmes qualifiées tour à tour de nymphes, de sylphides, de furies, de pythonisses et de caméléons, et comparées à Médée ou à Lucrèce Borgia. Les malheureux finiront par se suicider ou par mourir en duel.

Solidement documentées, l’introduction et les notes de Christian Hommel guident le lecteur tout au long de ces récits incroyables très en vogue à la fin du XIXe siècle.

Werner SOLLORS, auteur de Neither Black Nor White Yet Both
Harvard University.